Échange sur la Résilience

Qu’avons-nous appris jusqu’ici?

Et à présent?

Il s’agit d’un rapport de mi-parcours sur BRACED, qui fournit un aperçu des avancées du programme jusqu’à présent. Mettre en place des interventions de renforcement de la résilience d’une façon susceptible de produire un changement durable prend du temps. Des progrès notables ont été accomplis en construisant des relations de travail positives et empreintes de confiance avec les communautés, et en établissant des partenariats stratégiques plus larges avec les autorités et d’autres organisations à différents niveaux et d’un secteur à l’autre. La valeur de celles-ci ne doit pas être sous-estimée.

Et à présent?

BRACED continue d’être mis en œuvre et les résultats demeurent provisoires. Une nouvelle édition du rapport sur Échange sur la Resilience paraîtra en 2018, renforçant les sujets actuels et en apportant de nouveaux. Le temps supplémentaire écoulé permettant de mieux dégager des résultats — et des réflexions —, le prochain rapport sur Échange sur la Resilience portera un regard plus critique sur la manière de renforcer la résilience, réfutera nos hypothèses et approfondira ce qui a été appris au service de la communauté internationale pour la résilience.

Il s’agit d’un rapport de mi-parcours sur BRACED, qui fournit un aperçu des avancées du programme jusqu’à présent. Mettre en place des interventions de renforcement de la résilience d’une façon susceptible de produire un changement durable prend du temps. Des progrès notables ont été accomplis en construisant des relations de travail positives et empreintes de confiance avec les communautés, et en établissant des partenariats stratégiques plus larges avec les autorités et d’autres organisations à différents niveaux et d’un secteur à l’autre. La valeur de celles-ci ne doit pas être sous-estimée.

 

Les activités produisent également des résultats. Des augmentations de la production alimentaire et des revenus gagnés peuvent changer des vies. Les étapes dans le sens de la modification des perceptions par les personnes des rôles et opportunités ouverts aux femmes – les points de vue des femmes comme des hommes – constituent des progrès importants dans certaines communautés. Grâce aux projets BRACED, des milliers de personnes utilisent des services financiers pour la première fois, et plusieurs milliers de personnes ont désormais accès à des informations scientifiques climatiques et météorologiques dans leur propre langue.

Le travail des partenaires BRACED et du gestionnaire des connaissances bat son plein, de sorte que Échange sur la Resilience reviendra avec une édition de suivi en 2018. Le temps écoulé d’ici là permettant de mieux dégager des résultats — et des réflexions —, le prochain rapport portera un regard plus critique et mettra davantage l’accent sur l’évaluation de ce qui a été appris. Il présentera des mises à jour des histoires racontées ici et apportera des éléments de preuve supplémentaires sur les nouvelles conclusions des recherches et des évaluations, au niveau du programme comme des projets. Des évaluations quasi-expérimentales produiront des résultats quantifiés sur les efforts de renforcement de la résilience de certains des projets BRACED au niveau des ménages.

En outre, les recherches de l’année à venir couvriront des thèmes comprenant les marchés de bétail, les services financiers, les interventions de lutte contre la violence fondée sur le sexe dans les contextes de post-catastrophe, la gouvernance des risques et le travail dans le cadre de consortiums. Des travaux se déroulent également sous la direction du gestionnaire des connaissances de BRACED sur le Programme de protection sociale adaptative de la Banque mondiale, en examinant les relations entre la protection sociale adaptative et la résilience. Les rapports de synthèse fourniront des preuves supplémentaires indiquant où et comment les interventions accroissent la résilience. Un document de recherche supplémentaire vise à remettre en question certaines hypothèses autour du renforcement de la résilience.

L’année à venir connaîtra également un dialogue plus intense avec les partenaires sur ce qu’impliquent ces conclusions pour les professionnels de la résilience, et également pour les processus politiques nationaux, pour le financement de l’aide humanitaire et du développement et notamment pour les ambitions dans le cadre de l’accord de Paris.1

Et bien sûr, il y aura également de nombreuses nouvelles histoires de changement. Le renforcement de la résilience est une activité humaine, et tous les humains ont des histoires à raconter.